L’affiliation, c’est quoi ?

Il est parfois difficile de distinguer la publicité traditionnelle et l’affiliation.
La publicité « classique »  consiste à acheter des espaces publicitaires (display bannières,  vidéo, interstitiel, …) avec pour objectif principal un travail sur la notoriété. Le modèle est principalement basé sur du CPM (cout pour mille affichage)

L’affiliation consiste à déployer une campagne publicitaire sur des sites internet qui seront uniquement rémunérés à la performance. L’objectif principal est la conversion vente ou la  récupération d’un contact qualifié.

Les différents modèles de l’affiliation

 

how-affiliate-marketing-worksSource : http://socialmediaimpact.com/new-rules-facebook-affiliate-marketing-exposed-facebook/

L’affiliation consiste à diffuser sa publicité sur un réseau de partenaires qui seront payés à condition de renvoyer des acheteurs, des prospects ou des visiteurs.
Dans un modèle publicitaire classique au CPM, l’annonceur prend un risque puisqu’il n’a aucune garantie de résultat en termes de clic et de vente. Dans le modèle de l’affiliation, le risque est transféré vers le site affilié et la plateforme d’affiliation qui seront rémunérés uniquement si le deal initial est respecté.

En affiliation il existe plusieurs modèles de rémunération :

  • Le CPA : Cost per Acquisition (Cout par Acquisition). Le plus souvent il s’agit d’un vente (Cout par achat) mais il peut également s’agit du téléchargement d’un .pdf ou d’une application.
  •  Le CPL : Cost per Lead (Cout par formulaire). L’objectif étant de récupérer des contacts qualifiés, notamment l’adresse email.
  •  Le CPC : Cost per clic (Cout par clic). L’objectif est de générer du trafic sur son site.

 

L’importance du tracking

L’affiliation est basée sur le principe du tracking. L’annonceur paie au résultat. L’affilié doit donc fournir les indicateurs permettant de vérifier les résultats.

« Le tracking en affiliation désigne généralement les procédures et dispositifs par lesquels on identifie et caractérise sur un site les transactions ou conversions initiées par un affilié. Le tracking en affiliation consiste essentiellement à récupérer le montant de la transaction et à déterminer quel partenaire affilié est à l’origine de la transaction. Un tracking efficace est indispensable pour pouvoir verser les commissions dues aux affiliés. »
Source : http://www.definitions-marketing.com/definition/tracking-d-affiliation/

Le tracking par cookie est le plus fréquent. Le code de suivi de conversion (permettant le dépôt du cookie) est placé très souvent sur une page de confirmation et permet de remonter un certain nombre d’informations (Source du clic, l’heure de la visite, …). La règle du dernier cookie est le plus souvent employée.
D’autres techniques peuvent être utilisées : tracking de session, tracking par ID (base de données), par empreinte digitale (finger print), par call tracking (appels téléphoniques générés par exemple via des bannières indiquant un numéro de téléphone), par code promo (code promo indiqué sur une bannière).

Les différents acteurs

 

Les annonceurs


La mode, l’assurance, la maison, les voyages sont des secteurs surreprésentés en affiliation.
Le principe de l’affiliation est assez peu approprié pour les petites entreprises car elles ont, contre elles, leur manque de notoriété. Peu de partenaires vont prendre le risque de relayer une campagne pour ce type d’entreprise car la rémunération générée risque d’être faible.

L’affiliation est plutôt adaptée au business BtoC. En BtoB, le processus de décision est souvent plus long et plus complexe avec des achats moins impulsifs qu’en BtoC ce qui ne favorise pas la logique de conversion immédiate post clic. En BtoB, il y a également moins d’acteurs à mettre en relation qu’en BtoC.

Les affiliés

Il y a plusieurs types d’affiliés avec pour la plupart le même objectif : générer le maximum de profits avec leur audience.
Pour d’autres (plus rares), l’objectif sera simplement d’ajouter une nouvelle fonctionnalité ou un service additionnel à son site (widget, service++, etc).

Il existe une grande variété d’affiliés.
les-differents-affilies
Source : http://howtoearnsomeextramoney.com/5-affiliate-marketing-what-is-an-affiliate-marketing-program

Affilié PPC : Pay Per Clic. On les appelle les KeyWordeurs. Il s’agit d’affiliés qui ne disposent pas forcément d’un site internet, mais qui vont activer et piloter une campagne d’achats de mots clés en se rémunérant ensuite à la performance via l’affiliation.

Content : Bannière (display) ou lien texte tracké à l’intérieur de leur contenu. Il s’agit là souvent de modèle au CPS (Post per Sell ou cout par achat).

SEO : Certain affiliés sont très forts en référencement naturel. Ils vont bien « ranker » leur site sur des mots clé spécifiques et ensuite proposer une campagne d’affiliation en profitant de leur bon positionnement sur certaines requêtes.

Blog : Bloggeur disposant d’une audience conséquente.

Email : L’affilié envoie des emails au nom des annonceurs sur leur propre base.
Social network : L’affilié va exploiter le potentiel des Réseaux sociaux soit à travers son propre compte ou en achetant certains emplacements ou mots clé.
Shopping : Il s’agit principalement des sites « CashBack » (Exemple :  www.ebuyclub.com). Une partie des commissions est redonné au client qui achète à travers ces plateformes (Ex : 12% de commissions reversées par l’annonceur à la plateforme d’affiliation qui va ensuite redistribuer 6% au client/acheteur).
Les sites de réduction cashback sont les principaux acteurs car ils se situent à la fin de la chaine, proche de la décision d’achat contrairement aux sites de contenu/blog qui sont au début.

Les plateformes d’affiliation


les-plateformes-affiliation

3 rôles principaux des plateformes d’affiliations :

  • Mettre en relation les affiliés avec les annonceurs.
  • Assurer le tracking fiable et impartial.
  • Payer les affiliés.

Ces plateformes peuvent avoir d’autres rôles annexes : créer les bannières, voir dédupliquer les infos.

Le business modèle des plateformes d’affiliation

 

Les plateformes prennent généralement 30% de la commission que va toucher l’affilié.
Si l’annonceur fait une vente, l’affilié va prendre 10%. La plateforme va prendre 30% des 10%. Concrètement pour une vente à 100€, 10 € euros ira à l’affilié et la plateforme touchera 3 €. Ce qui donne un coût pour l’annonceur de 13 €.
Il peut y avoir un biais. Les revenus des plateformes sont liés au business des affiliés donc elles peuvent potentiellement « fermer les yeux » sur certaines pratiques douteuses des affiliés.

Le choix de la plateforme se fait sur le réseau qui la constitue et donc la qualité des sites qui diffuseront les bannières. D’autres critères sont à prendre en compte :

  • Plateforme internationale ou pas,
  • Le cout et les possibilités techniques (tracking de base de données par exemple, prestation annexe)
  • La (bonne) relation avec le contact au sein de la plateforme d’affiliation est également importante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *